Les images du monde

Imagesdumonde 2

Titre :  Les images du monde

Auteur: Denis Labbé

Editeur: Nutty Sheep

ISBN : n

Pages : 64 pages

Type: Fantastique

Genre: Horreur

Date de publication : 15 août 2017

Commercialisation: disponible

Prix : 4.99 euros

Résumé : 1246. Gossuin de Metz compose Image du monde, une encyclopédie illustrée qui obtient un formidable retentissement.

1921. H. P. Lovecraft évoque cet ouvrage maudit dans « La Cité sans nom ». Au début du 20ème siècle, un étudiant suisse rédige une thèse sur ce manuscrit, tandis que ses amis font de même à propos d’autres grimoires étranges. Mais quelque chose va les empêcher de parvenir à leurs fins. Pour quelle raison ? Que contiennent ces œuvres qui ne doit pas être divulgué ? Et quel est le lien entre cet étudiant et Lovecraft ?

Avis : Tout d’abord je remercie les éditions Nutty Sheep pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

Si vous n’avez jamais lu Lovecraft dépêchez-vous d’aller en ouvrir un (de préférence La cité sans nom ou Celui qui chuchotait dans les ténèbres) avant d’attaquer Les images du monde.

Ce livre est, à mes yeux, un véritable hommage au maître de l’horreur. On y retrouve tous les ingrédients des meilleurs Lovecraft. Il ne s’agit pas seulement de l’histoire mais surtout de la façon de la présenter. Le récit est du point de vue d’un étudiant qui enquête sur un manuscrit étrange. Si parfois on se perd un peu dans les noms des manuscrits anciens cela ne gâte en rien l’histoire qui se lit d’une traite. L’écriture est tellement proche d’un Lovecraft qu’on en vient à douter de lire Denis Labbé. Je n’ai jamais rien lu de lui (je vais y remédier) alors je ne peux pas faire un comparatif avec son style habituel. Quoi qu’il en soit c’est un texte qui me donne envie d’en découvrir d’autres et que je recommande à tous les fans de Lovecraft.

Si je devais mettre un bémol c’est sur la longueur du récit. Je l’ai trouvé un peu long sur certains aspects. Par contre la fin donne tout son charme à cette histoire. Je vous recommande ce récit qui m’a fait vibrer et m’a redonné envie de me plonger dans mes Lovecraft.

Le petit plus : De préférence à lire la nuit avec une petite lumière et les ombres qui dansent dans sa chambre...

Extrait : La vérité était là, sous mes yeux. Je savais que je l'avais vue, sans pour autant la reconnaître. Elle m'avait tendu les bras, m'avait interpellé, mais moi je l'avais jusqu'à présent ignorée. 

Récompense : n

Du même auteur : voir ici

Dans le même genre : Le mythe de Cthulhu de H.P. Lovecraft

Date de dernière mise à jour : 31/08/2017

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×