L'héritier du destin T.1

 

Couverture de L'héritier du destin Tome I par Carole Bergh

Titre : La voix de la découverte

Saga : L'héritier du destin

Tome : 1

Auteur: Carole Bergh

Editeur: Autoédition

ISBN : N

Pages : 415

Type: Fantasy

Genre: Heroic

Date de publication française : 21 avril 2016

Commercialisation: disponible 

Prix : 2.49 euros

Résumé : Héritier d’une ancienne magie, Kalick quitte son île natale pour se retrouver dans un environnement hostile et glacial. Élevé dans l’amour et le respect de la vie, il ne s’attend pas à être accueilli par la pointe d‘une épée. Pour survivre, devra-t-il apprendre à tuer ? Saura-t-il trouver des alliés ? Cette aventure est un parcours initiatique qui le conduit vers ses origines et le guide vers celui qui depuis toujours lui est destiné. Rencontre troublante et déstabilisante qu’il aura du mal à accepter, mais toutes ces découvertes lui permettront-elles de vaincre l’obscur sorcier qui menace Richterre ?

Avis : Tout d’abord je remercie l’auteure pour m’avoir contacté afin de découvrir son livre.

Je suis assez difficile en matière de fantasy. J’ai généralement du mal à rentrer dans l’univers de l’auteur. Ici ce fut le cas. Le début nous plonge directement dans l’histoire via la plume, très bonne, de l’auteure. Les chapitres défilent et j’ai commencé à ne plus savoir où j’en étais. L’action est trop rapide à mes yeux et je trouve ça dommage. Les personnages changent trop facilement d’avis. Il y avait beaucoup d’informations à traiter. Et c’est à cause de cette rapidité que je ne lirais pas la suite. Un des aspects les plus positifs que j’ai trouvé c’est la présence de petits intermèdes via les journaux des autres personnages. Lors d’un livre raconté à la première personne il est toujours agréable d’avoir une petite coupure avec les pensées des autres personnages. Cela permet de couper un peu le récit de découvrir d’autres sentiments. Je pense que cela tient aussi au fait que je n’ai pas tellement apprécié le personnage de Kalick. Les personnages trop pacifistes et pleins de bonté ont tendance à ne pas trouver grâce à mes yeux. Mais je sais que c’est une tendance très personnelle que mon entourage (et surement les autres lecteurs) ne partagent pas.

Extrait Je compris que, depuis toujours, j'avançais dans le brouillard, ne percevant qu'une infime partie de la réalité. 

Récompense : n

Du même auteur : n

Dans le même genre 

 

Date de dernière mise à jour : 07/08/2017

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×